Tél.: 01 46 51 91 48

L’entreprise est légalement tenue de verser des Indemnités de Fin de Carrière (IFC) lors du départ à la retraite d’un salarié. Cette obligation peut représenter une part importante de ses engagements sociaux dans ses comptes. Capitaliser ces indemnités en les externalisant dans un contrat d’assurance lui permettra d’anticiper ces engagements tout en bénéficiant d’avantages.

Fonctionnement

L’engagement des entreprises au titre des Indemnités de Fin de Carrière est déterminé en tenant compte de la convention collective, de l’âge des salariés, de leur rémunération, de leur ancienneté, de leur catégorie socioprofessionnelle : cadre, non-cadre, etc…

C’est l’entreprise qui détermine librement, en fonction de sa capacité de trésorerie, le montant et la fréquence de ses versements sur son contrat d’assurance IFC. Elle peut couvrir tout ou partie de son passif social en plusieurs versements libres qui alimentent un fond collectif investi sur les supports proposés par la compagnie d’assurance.